Historique

Demande de réservation

Historique MozetMozet a vécu ses plus belles heures sous la gouverne des Mozet, famille noble qui occupait un territoire important situé à la frontière de la principauté de Liège et du comté de Namur. En 953, Mozet faisait partie du comté de Huy qui était rattachée à la principauté de Liège.

En 1478, le testament d’Arnould V de Mozet nous relate qu’il cède à son fils aîné et à sa femme le «thour et cheruage» de Mozet, c’est-à-dire les bâtiments et les terres. La description correspond à une habitation type de la noblesse namuroise du XVe siècle. Elle comprend un élément militaire avec une tour, distincte de la résidence habituelle. La structure est, à l’époque, simple et composée d’un monticule, de fossés, d’une palissade de planches qui entoure le plateau terminal et d’un donjon central construit en bois. Facilement inflammable, les Mozet remplacent le donjon par une tour en pierre au début du Xlle siècle. La tour était doublée de fossés qui englobaient les éléments agricoles, le corps de logis, la ferme, les étables,… Cet ensemble constituait une exploitation agricole importante. On peut d’ailleurs penser que la partie est du château est constituée des vestiges de la tour car les murs sont beaucoup plus épais à cet endroit.

Au Xlle siècle et surtout au Xllle, le patrimoine des nobles est exposé à des dangers croissants à cause des partages successoraux et des efforts du comte de Namur pour récupérer ses droits. Pour les Mozet, le problème survient en 1 265 car le comte de Namur reprend la plupart de ses droits. Il obtient peu à peu l’inféodation des biens de Godfroid de Mozet. « C’est sous Arnould II que va se terminer la transformation de l’alleu en fief. La situation va donc complétement changé car en tant qu’alleutier il possédait ses terres. Maintenant il dispose du fief et jouit de ses revenus par le consentement de son seigneur, le comte de Namur ».
Au XVe siècle, très peu d’événements importants vont s’y dérouler sauf en 1429 où Philippe le Bon prend possession du comté et l’intègre dans l’état Bourguignon.

Mozet est particulièrement touché à la fin du XVIe siècle car le château est pillé à deux reprises en 1592 et 1595. Les soldats occupent les bâtiments, détruisent les récoltes, retardent la moisson. A cette époque le quadrilatère n’est toujours pas présent. Au début du XVIIe siècle la situation est de plus en plus compliquée entre usufruitiers et possesseurs. Ce sera finalement Marc-Antoine Du Four qui reprendra la seigneurie en 1622. Le nouveau propriétaire du domaine va l’aménager pour permettre à la demeure d’être sur et confortable. « A la suite des guerres, des troupes de brigands sillonnent la région, troupes formées de vagabonds, déserteurs et personnes qui ont dû quitter leurs terres. Les bâtiments seigneuriaux doivent donc en cas de danger abriter les paysans et le bétail.
Par conséquent les constructions vont prendre la forme d’un vaste quadrilatère enserrant une cour intérieure. L’aspect d’ensemble reste celui d’une forteresse avec échauguettes et tours d’angle. Les murs sont percés de rares ouvertures et entourés de fossés ».Les fossés et le pont-levis qui protégeaient le château vont disparaître au XVIIe siècle mais les ouvertures étroites restent. Les échauguettes disparaîtront à la fin siècle pour faire place aux deux tours carrées actuelles. Ces travaux furent effectués entre 1771 et 1806.

En 1790 lors de la Révolution Brabançonne, les troupes de l’armée Belgique ont occupé le château et l’ont transformé en hôpital et prison. Les bâtiments ont subi des dommages; des portes, des vitres, des serrures, des meubles brisés. Les soldats ont emporté de la lingerie et de la vaisselle. Le camp de Mozet comprenait le régiment de West-Flandre, les dragons du Hainaut et ceux de Deberstein. Pendant le mois de décembre 1792, les soldats de la légion des Ardennes au service de la République Française pillèrent la ferme du château.

Adolphe de Severin racheta le domaine en 1868 et apporta de nombreuses transformations aux bâtiments surtout sur les ailes est et ouest. A la même époque, des remises sont construites, un portail est percé à travers l’aile gauche. Les façades sont complètement remaniées dans le style du XIXe siècle. Une partie des bâtiments sur la cour est rehaussée et les portes et fenêtres de toute la ferme sont transformées, les travaux furent confiés à l’architecte Gilbert de Namur.

A la fin de la guerre les bâtiments servirent de sanatorium pour les déportés revenus d’Allemagne. Finalement en 1922, le château fut loué au baronet à la baronne Michel de Roest d’Alkemade.

Historique Guides Catholiques de BelgiqueEn 1963 que les Guides Catholiques de Belgique acquièrent le domaine de Mozet, qui deviendra, après d’importants travaux, leur centre de formation et d’hébergement.

(Photo : Mozet lors de la Journée d’Ouverture en 1963)

**Source: www.valleedusamson.be

FacebookTwitterGoogle PlusLinkedinPrintEmail